Après 5 mois à voyager à travers l’Amérique Centrale, j’ai décidé de faire une pause de 6 semaines en travaillant comme volontaire pour la coopérative Trama Textiles. J’avais à cœur d’en apprendre plus sur les traditions ancestrales de chacun des pays que je visite et de découvrir des artisans et des marques locales de mode éthiques & écologiques.

Pour ce qui est de l’expérience humaine…je ne pouvais pas rêver mieux comme premier volontariat ! J’ai eu la chance de mettre en place de nombreux projets et de travailler en étroite collaboration avec les tisseuses, leur rendant visite dans leurs villages régulièrement et créant ainsi des liens forts. Cela m’a alors permis de comprendre le fonctionnement et les enjeux quotidiens d’une association aux valeurs éthiques.

 

Qui est Trama Textiles?

Après quelques recherches sur le site Workaway (une mine d’or pour les backpackers en recherche de volontariats), j’ai trouvé celui de l’association Trama Textiles. A l’origine de la coopérative, il y a une femme également tisseuse appelée Amparo. Mais pour comprendre sa création, il faut remonter 30 ans auparavant, lorsque le Guatemala traverse de longues années d’horreur durant une guerre civile. Cela aboutira alors à la création d’associations de femmes désireuses de s’entraider financièrement après la perte de leurs maris, frères ou fils.

C’est ainsi qu’est née la coopérative Trama Textiles, qui permet aujourd’hui à 400 tisseuses de 5 régions du Guatemala de travailler ensemble. Avec l’aide de sa vice-présidente Oralia, Amparo a décidé de créer un bureau de travail ainsi qu’une boutique dans la ville de Quetzaltenango, 2ème ville du Guatemala, où j’ai donc réalisé mon volontariat.

De nombreuses tisseuses, devant rester chez elles pour s’occuper de leurs enfants, doivent revendre leur produits à des personnes intermédiaires pour une bouchée de pain. En achetant un produit à l’association, cela permets ainsi d’acheter éthiquement un produit fait main avec amour par les tisseuses, assurées de travailler dans de bonnes conditions et leur permettant d’obtenir un salaire juste pour leurs créations. On permet à ces femmes d’être leader de leurs projets, d’apprendre toujours plus à s’organiser entre elles et entreprendre. Elles peuvent travailler de chez elles pour réaliser les commandes de l’association, que reçoivent au bureau Amparo & Oralia. Il y a également une tisseuse représentant chaque village permettant de faciliter la communication et les échanges.

Chaque produit est tissé à la main pendant des heures, voire des semaines, selon la technique ancestrale maya du tissage à la ceinture. Ainsi, chaque région à un savoir-faire, des couleurs et des motifs uniques liés à leurs histoire et leurs ancêtres mayas, apportant une grande variété de choix de produits. Le produit est donc d’une grande qualité et certaines tisseuses ont également un savoir-faire unique dans l’usage des teintures naturelles.

Pour en savoir plus sur les valeurs de l’association c’est par ICI

La plupart d’entre elles ne parlent également pas espagnol mais la langue locale de leur village, ainsi, Amparo & Oralia sont là pour les manager et gérer les commandes des boutiques internationales ou les ventes de la boutique locale. Amparo & Oralia n’ont cependant pas de connaissances en statégies marketing, de communication ou de réseaux sociaux et ne parlent pas anglais. C’est pourquoi, l’aide des volontaires est précieuse !

Les Missions du Volontariat

  • A la rencontre des tisseuses 
cotzal-weaver-backstraploom-guatemala-cottonandtravel
community-weavers-handmade-guatemala-cottonandtravel
weavers-trama-textiles-association-slow-fashion-guatemala-cottonandtravel

En tant que volontaire, j’ai donc travaillé sur diverses missions comme la gestion quotidienne des réseaux sociaux et du site en ligne Etsy sur lequel Trama Textiles vends ses produits ou encore la rédaction d’articles pour leur blog.

Mais au bout de quelques jours seulement, j’ai eu la chance d’accompagner Oralia & Janina (coordinatrice chez Trama) au village de Cotzal pour deux jours / 1 nuit. Oralia avait besoin de développer de nouveaux designs de coussins avec les tisseuses qui étaient spécialisées dans ce genre de produit. Nous en avons profité pour interviewer les tisseuses et faire de nombreuses photos pour alimenter nos médias. C’est vraiment intéressant de voir comment elles s’organisent et communiquent entre elles et constater ainsi les différences de culture du travail.

cotzal-weavers-handmade-working-association-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaver-craft-guatemala-cottonandtravel
handmade-bag-weaver-trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
trama-textiles-association-weaver-handmade-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaver-association-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weavers-maya-technique-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaver-backstraploom-weaving-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaving-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaver-backstrap-loom-weaving-guatemala-cottonandtravel
weaver-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaving-pattern-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaving-handmade-guatemala-cottonandtravel
pattern-maya-symbols-weaving-handmade-guatemala-cottonandtravel
cotzal-weaver-handmade-guatemala-cottonandtravel

Le deuxième jour, nous avons également pu nous promener au marché local de Cotzal à la recherche d’inspirations ! Une magnifique mise en bouche pour commencer ce volontariat !

typical-market-maya-clothing-guatemala-cottonatravel
local-traditional-market-guatemala-cottonandtravel
typical-traditional-market-guatemala-cottonandtravel
traditional-typical-maya-clothing-cottonandtravel
local-market-guatemala-cottonandtravel
handmade-traditional-market-guatemala-cottonandtravel
  • Mise en place d’un Eco Tour: vivre chez les tisseuse de Trama Textiles…

Après ces rencontres avec les tisseuses et ces magnifiques moments de partage, je me suis dit que c’était tout de même dommage que d’autres personnes ne puissent pas en profiter… simplement parce que ce sont des villages méconnus et pour la plupart difficile d’accès ou non touristiques… ! En tant que voyageuse, j’aime pouvoir sortir hors des sentiers battus, rencontrer les locaux et comprendre leur culture & mode de vie. J’avais eu l’opportunité de vivre chez une famille au Pérou pendant une semaine.

J’avais pu partager leur quotidien, les aider à travailler dans les champs, apprendre l’art du tissage ou encore la cuisine locale, leur religion et leurs traditions.

C’est pourquoi, j’ai eu l’idée de développer des tours éco-touristiques pour Trama Textiles. Cela permets aux touristes de vivre chez l’habitant et de vivre une expérience authentique en faisant partie intégrante de la famille. L’écotourisme a le vent en poupe et pendant mon voyage, j’ai pu trouvé plusieurs agences proposant ce genre de tours. Cependant, les prix étaient souvent exorbitants, donc je me questionnais vraiment sur l’authenticité du tour… Et l’idée de me retrouver avec un groupe d’une dizaine de touristes pour visiter des villages ne m’enchantait pas non plus !

Chaque semaine, j’ai rendu visite à plusieurs familles de tisseuses de l’association pour leur présenter en détail le projet et savoir qui serait intéressé pour accueillir des touristes. Il est important, lorsqu’on monte un tel projet social, que l’hôte comprenne bien les avantages comme les contraintes. Pour que ce projet soit un véritable tour éco-touristique, il est primordial que l’hôte se sente investit et responsable du projet (comme par exemple dans le choix des activités et des tarifs proposés) étant donné qu’une majeur partie de l’argent du tour revient intégralement à la famille dans le but de les soutenir financièrement. Il faut donc que l’on puisse par la suite être totalement transparent envers le client.

De plus, la différence de culture pouvant être la barrière principale, il est nécessaire que l’hôte n’ayant jamais été auparavant en contact avec des touristes puisse les comprendre. On ne veut surtout pas qu’il se sente offenser par quelconques choix ou refus de la part du touriste. Le but d’un tel tour étant avant tout de partager avec une autre culture et apprendre d’elle.

Ce sera donc une de mes expériences les plus enrichissantes de mon voyage ! Recevoir quotidiennement du bonheur et des sourires de ces femmes, partager des conversations plus intimes sur leur vie, échanger parfois timidement, puis voir comment elles s’ouvrent au fur et à mesure de nos rencontres… Cela m’aura fait tellement grandir et je suis reconnaissante d’avoir pu vivre une expérience si unique ! Voici donc quelques photos de mes rencontres avec ces merveilleuses tisseuses…

Pour en savoir plus sur les différents tours et tarifs proposés, cliquez ICI!

 

 

authentic-experience-eco-tourism-guatemala-cottonandtravel
family-ethical-travel-eco-tour-guatemala-cottonandtravel
ethical-travel-eco-tourism-guatemala-cottonandtravel
vivre-chez-l'habitant-guatemala-cottonandtravel
ethical-travel-community-guatemala-cottonandtravel
ethical-travel-community-guatemala-cottonandtravel
child-traditional-clothing-guatemala-cottonandtravel
ethical-travel-tourism-weaver-guatemala-cottonandtravel
ethical-travel-family-guatemala-cottonandtravel
ecotourism-children-guatemala-cottonandtravel
  • Projet Design: Création d’un Pull Unisexe & d’une Jupe et son haut

Enfin, mon dernier projet a été de créer de nouveaux designs pour Trama Textiles. Régulièrement, l’association aime collaborer avec des marques ou des stylistes pour développer des designs, alliant modernité & tradition. En collaboration avec mon amie styliste Priscilla Jolivet, nous avons imaginé deux designs: un pull unisexe pour la mi-saison car il nous fallait développer la collection homme & une jupe vert d’eau et de son haut pour cet été! Nous avons choisi de garder des motifs mayas fréquemment utilisés dans les tissages traditionnels mais que l’on a modernisé par les couleurs, la position des motifs et les coupes. C’est un travail de longue haleine puisqu’ils sont tous tissés mains pendant des semaines par les tisseuses de Trama, puis assemblés par l’un des couturiers de la ville de Quetzaltenango.

Nous vous offrons l’opportunité de pré-commander ces produits faits mains en édition limitée ! Pour plus d’infos, merci de me contacter.

Retrouvez également l’expérience de Priscilla qui a vécu chez les tisseuses de Trama Textiles pendant 2 semaines, en cliquant ICI.

 

projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel

Le motif maya de ce pull reprénte les montagnes guatémaltèques. La nature est d’ailleurs l’un des thèmes les plus récurrents. Les Mayas était une civilisation qui avait un lien très étroit avec la nature, respectueuse de son environnement et ayant de nombreuses croyances et traditions en son honneur.

projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel
projet_design_trama-textiles-guatemala-cottonandtravel

Quant à la jupe & le haut, les lignes représentent les terres des agriculteurs guatémaltèques et les petits triangles représentent les diverses semences, soit donc leur principale richesse. C’est le motif le plus représenté (avec diverses variations) dans le Huipil, haut traditionnel maya que portent les femmes du Guatemala. La culture de la terre est également un thème majeur chez les Maya.

J’espère que cet article vous aura plu car c’est certainement l’expérience la plus marquante de mon voyage. N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce que vous en pensez et je serai ravie de répondre aux questions pour plus d’informations !

Pour clore cet article, voici quelques photos de mon photoshoot pour Trama présentant leurs magnifiques Huipils !

photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel
photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel
photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel
photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel
photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel
photoshoot-maya-clothing-guatemala-cottonandtravel

Je tiens à remercier chaleureusement:

*Amparo & Oralia pour leur merveilleux accueil et pour m’avoir laissé mener ces projets en tout confiance et liberté, de m’avoir permise de les accompagner dans leurs villages à la rencontre de leurs familles et des tisseuses de l’association.

*Janina pour sa gentillesse, sa patience et sa passion pour ce projet. Je ne pouvais pas être mieux accompagnée et soutenue pour mener ces projets au quotidien.

*Georgina, qui était également volontaire, pour son incroyable bonne humeur et pour tous ces moments de partage. Nous avons pu former une véritable équipe avec chacune ses compétences et ces projets.

*Priscilla, pour cette magnifique collaboration design avec les tisseuses. Malgré la distance, elle a su se rendre disponible pour mener ce projet et aider les tisseuses à avoir de nouveaux designs  !

Photo Crédit: Chacune des photos a été prise par Cotton & Travel dans le cadre du volontariat pour l’association Trama Textiles.

4 thoughts on “Mon Volontariat chez Trama Textiles: coopérative de tisseuses, au Guatemala !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *