Lors de mon voyage en Australie, j’ai eu la chance de rencontrer Tamara, la fondatrice de la marque Sunday Tracker ! Autour d’un café, Tamara m’a expliqué son projet et notamment son amour pour l’artisanat et son envie d’apporter du sens à ces vêtements. Voici une petite interview que j’ai réalisé pour vous faire découvrir cette superbe marque d’accessoires !

sundaytracker-online-website
  • [Cotton & Travel]

Bonjour Tamara !  Pourrais-tu me raconter comment l’histoire de Sunday Tracker a commencé ?

  • [Tamara]:
J’ai toujours été addict aux magazines de mode et leurs histoires. J’avais toute la collection des magazines Vogue et à chaque fois que j’ai déménagé, ils venaient avec moi ! Mais il y a environ trois ans, j’ai commencé à voir autrement et a changé d’avis sur la mode. Avant je recherchais des pièces de qualité mais je ne pensais pas vraiment à ceux qui les avaient fabriqué.
J’ai alors arrêté d’acheter des vêtements et accessoires à moins que je sache d’où ils viennent, et c’est ainsi que j’ai décidé de partager mes valeurs avec Sunday Tracker. J’ai décidé de faire des accessoires parce qu’ils seront toujours à votre avantage. Même en prenant un peu de poids, on n’a pas besoin d’arrêter le chocolat pour enfiler notre accessoire favori :p (dixit une accro du chocolat :p )
  • [Cotton & Travel]

Quelles sont tes missions à travers Sunday Tracker?

  • [Tamara]:
Je veux montrer le magnifique travail des artisans du monde, apporter une touche d’exotisme et d’original dans notre quotidien. Quelque chose d’unique, de fun ! Je souhaite encourager les consommateurs à réfléchir sur la provenance de son vêtement; qu’ils soient fiers de connaître son origine et partager son histoire avec ses amis.
En agissant ainsi, je souhaite également soutenir les artisans et les petits fabricants, leurs familles et leurs communautés. Les articles que nous vendons ne bénéficient pas à une seule personne mais aident à nourrir toute une famille entière; comme par exemple, une femme à élever ses enfants en ayant une source de revenu.
  • Ci dessous mes deux accessoires préférés de l’été: ma pochette faite main par des tisseuses d’une communauté au Mexique; et mes sandales en cuir végétal produites localement dans une petite usine familiale de Grèce.
sunday-tracker-cottonandtravel-handmade-pouch-mexico
sunday-tracker-cottonandtravel-handmade-pouch-mexico
sunday-tracker-red-sandals-ethical-accessories-cottonandtravel
sunday-tracker-cottonandtravel-greek-sandals-red-fringes
  • [Cotton & Travel]

Comment décrirais-tu ta marque en 3 mots ?

  • [Tamara]:
Globale. Responsable. Unique.
  • [Cotton & Travel]

Pourquoi as-tu décidé de créer une marque de mode responsable?

  • [Tamara]:
Après avoir travaillé à Londres aux MTV et parcouru de nombreux festivals de musique avec des groupes, je suis revenue en Australie. Je voulais revenir à mes premiers amours, la mode. Mais je voulais créer une marque dans l’optique d’une meilleure consommation.
Je voulais montrer aux gens que acheter de manière plus éthique n’étais pas ennuyeux ou cher. On peut acheter un accessoire fabuleux tout en sachant que notre achat aide une femme à se construire une meilleure vie.
sunday-tracker-aphrodite_gold-sandal
Las_bayadas_la_gloria_sunday_tracker
  • [Cotton & Travel]

En quoi cela est-il plus difficile de créer une marque de mode responsable?

  • [Tamara]:
La perception des gens de la mode écologique ou éthique. Dans le passé, c’était soit très cher, soit pas très mode. Ce n’est définitivement pas le cas avec les produits Sunday Tracker mais changer les consciences prends du temps ! Tous les créateurs de marque de mode responsable travaillent sur ça !
  • [Cotton & Travel]

Pourrais-tu m’en dire plus sur l’histoire de tes accessoires et de leurs artisans?

  • [Tamara]:
* Les chapeaux G.Viteri sont tous faits main par des communautés en Equateur. C’est une tradition qui se perd malheureusement alors nous espérons préserver l’art de ces magnifiques chapeaux pendant encore des siècles à venir !
* Les bijoux Penh Lenh sont réalisés par une petite équipe de femme du Cambodge. La plupart ont appris l’art de ces bijoux pour leur permettre de quitter leur ancienne vie dans la prostitution. Les bracelets en cristal et leurs pampilles sont magnifiques.
Les bijoux 31Bits et la collection en métal sont fabriqués par une équipe de bijoutier en Indonésie. Ignatius manage l’équipe et a un studio depuis des années. Il assure l’éthique de son usine. Ainsi, ces employés n’ont pas à souffrir des conditions de travail dont souffrent la plupart: travailler 7 jours sur 7, ne plus pouvoir voir leurs familles, et souvent ne même pas être payés. Leurs collection de perles sont créées par un merveilleux groupe de femmes du Uganda, selon une technique traditionnelle de découpage de papier (provenant de magazines) en triangles. Puis, elles les enroulent en sphères parfaites, les rendant uniques ! Elles ont une coopérative pour se soutenir mutuellement et travailler en groupe.
charm_necklace_sunday_tracker_
sunday-tracker-sun-hat
jellewery-sunday-tracker
sunday-tracker-sun-hat
Vanuatau_bag_sunday_tracker_
  • [Cotton & Travel]

De quoi est-tu la plus fière dans ta marque?

  • [Tamara]:
Je suis vraiment fière de soutenir le travail des artisans, leur permettant également de montrer leurs produits au reste du monde. Encore plus important, si j’arrive à vendre de plus en plus de leurs produits, ils pourront employer de plus en plus d’hommes et femmes défavorisés. Chaque vente compte et permet un future plus stable pour leurs enfants. C’est quelque chose qui me rend profondément heureuse.
  • [Cotton & Travel]

Travailles-tu actuellement sur un nouveau projet ?

  • [Tamara]:
Nous sommes très excités que la marque Soko arrive sur notre boutique en ligne très prochainement. C’est une marque de bijoux éthique. En plus de cela, nous allons ajouter des nouvelles catégories de produit comme les essentiels du voyage, des maillots de bain et comme je mets tout le temps des robes, j’espère également pouvoir en ajouter au site web !
  • [Cotton & Travel]

Que penses-tu du futur de la mode écologique et éthique?

  • [Tamara]:
J’espère que de plus en plus de gens prendront conscience des impacts sociaux de l’industrie textile, et que de simples gestes peuvent avoir un impact massif sur la planète et les gens qui travaillent dans ce milieu. C’est un changement lent, mais c’est peut être une bonne chose parce que nous savons que les tendances sont éphémères et repartent comme elles sont apparues. Si la mode écologique est vue comme une simple tendance alors elle finira par disparaitre à son tour et j’espère sincèrement que cela n’arrivera pas.
Nous sommes de plus en plus nombreux à produire des collections responsables alors j’espère que le consommateur comprendra que mode écologique / éthique ne rime pas avec  »cher »,  »moche »,  »pas mode ».
sunday-tracker-Backpack_stripe
sunday-tracker-pouch

J’espère que vous aurez aimé cette interview de Tamara. Comme vous le savez, je suis véritablement émerveillée par l’artisanat et les histoires de ces artisans me passionnent. J’ai été très heureuse de rencontrer cette femme incroyable avec qui je partage tant de valeurs ! Alors j’espère que son histoire vous aura touché et si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur son Site Internet & INSTAGRAM !

Ci-dessous une petite sélection de mes articles en soldes préférés :p Cliquez sur chacune des photos pour avoir plus d’informations sur le produit ! Bon Shopping éthique =)

 

 

SundayTracker-sandals
sunday-tracker-towel
sunday_tracker_basket
sunday-tracker-Kaftan
SundayTracker-necklace
sunday_tracker_santorini_sandals

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *