Pour la suite de notre road trip au Yucatan, nous partons vers  la coopérative écotouristique Mun-ah. Nous y avons été accueilli par Romel, qui a crée cette coopérative d’agriculteurs et d’artisans du village. Il est également défenseur des droits des peuples indigènes. Nous y rencontrerons 3 adorables étudiants français venus en stage pour leur étude en écotourisme. Après des hôtels assez luxueux dans les villes précédentes, je retrouve la vie rustique du voyage de backpacker. Les cabanes sont basiques, n’importe quel animal y entre à sa guise, les moustiques dansent en coeur à l’extérieur de notre moustiquaire, les araignées élisent domicile dans la douche… C’est pourtant cette nuit là que j’aurai le mieux dormi ! Le matin, nous visiterons le site maya Uxmal avec un guide très intriguant.. Mi cowboy, mi chanteur mi philosophe !

pyramide-maya-uxmal-mexico-cottonandtravel-4
pyramide-maya-uxmal-mexico-cottonandtravel-5
pyramide-maya-uxmal-mexico-cottonandtravel-3
pyramide-maya-uxmal-mexico-cottonandtravel-2
yucatan-lettres-cottonandtravel

L’après midi je pars seule à la rencontre d’Aduche, une femme d’environ 70 ans qui va m’apprendre à faire du point de croix. Ici, toutes les femmes brodent leur robes traditionnelles. Je passerai un moment inoubliable en sa compagnie ainsi que sa fille, sa belle fille et son petit fils. Elle est également cuisinière pour des archéologues allemands qui viennent faire des recherches sur les sites mayas des alentours! Elle me fait alors goûter à divers fruits et épices. Puis, un jeune homme ramène de la viande du marché. Elle me demande d’y goûter et je n’ai absolument aucune idée de quelle viande cela peut être donc j’appréhende un peu… j’apprendrai plus tard que c’était finalement du cerf.

famille-local-mexico-uxmal-cottonandtravel-2
broderie-robe-traditionnelle-ecofashion-cottonandtravel-3
broderie-robe-traditionnelle-ecofashion-cottonandtravel-3

Justine et Laure, elles, sont parties apprendre à graver des calabacin ! Je les rejoins et nous partons en direction d’une mystérieuse grotte où il nous aura fallu descendre très verticalement sur une échelle… ce n’était pas prévu et je n’étais vraiment pas habillée pour ! Il fait tout noir, il n’y a rien à part des araignées et des chauves souris… Puis, un trou s’enfonce mystérieusement dans l’obscurité…L’homme qui est propriétaire de cette grotte, nous raconte qu’une australienne est venue lui demander l’accord de vivre seule dans la grotte pendant une semaine pour méditer. Elle s’est glissée dans ce fameux trou qui amène à une autre petite grotte, complètement noire, car la lumière ne peut pas y passer. Rien que d’y repenser ça me fait froid dans le dos ! Quelle force mentale incroyable pour rester une semaine dans un noir complet, seule, sans contact extérieur et sans parler à personne… Elle gagnerait certainement Koh Lanta les doigts dans le nez !

 

cottonandtravel-grotte-muna-yucatan
cottonandtravel-grotte-muna
cottonandtravel-artisanat-mexique
artisanat-mexique-cottonandtravel
artisanat-mexique-cottonandtravel

Après cette journée bien remplie, nous avons pu, le lendemain, nous reposer dans la ville de Campeche. Et cela en valait vraiment la peine! Nouveau coup de coeur ! Du vert, du rouge, de l’orange, du jaune…. une véritable explosion de maisons colorées !

camepche-lettre-cottonandtravel
campeche-local-market-cottonandtravel-2
campeche-architecture-cottonandtravel-4
campeche-architecture-cottonandtravel
campeche-architecture-maisons-colorées-cottonandtravel-4
campeche-architecture-cottonandtravel-3

Puis, c’est reparti pour un nouveau site maya, Calakmul, très peu touristique car perdu en plein milieu de la jungle mexicaine! Le gros plus de ce site c’est qu’on ne devait être qu’une dizaine de touristes… Personne n’y vient puisqu’il est encore difficile d’accès… comptez 2 bonnes heures de voiture depuis la ville touristique la plus proche.

Avant d’arriver sur le site, le guide nous a emmené dans une forêt (à 5H du matin!) pour observer les animaux. Nous avons seulement pu observer un petit crocodile et un grand groupe de singes araignées!

Une fois arrivées au site, c’est 4h de marche qui nous attendaient. Seulement 30% du site a été découvert, et pourtant, il nous a paru déjà immense ! Mais c’était également le plus puissant de l’époque maya. Nous avons également pu monter jusqu’en haut d’une pyramide et avoir une vue  à couper le souffle sur la jungle interminable entourant les différentes pyramides mayas. Ce calme devant une telle immensité de la nature… je suis encore à nouveau époustoufler ! Je m’aurais même cru en pleine mission dans un film d’aventure d’Indiana Jones ou de Tomb Raider!

Seulement voilà, nous oublions bientôt la superbe vue sur la jungle pour un très beau réalisateur de documentaire. Il m’explique qu’il travaille pour la BBC  !

Sur  le chemin  du retour, nous croiserons des sangliers, deux singes araignée et une maman singe hurleur avec son petit, ainsi qu’un animal…. non identifié.

calakmul-pyramide-mayas-jungle-cottonandtravel-3
calakmul-pyramide-mayas-jungle-cottonandtravel-5
calakmul-pyramide-mayas-jungle-cottonandtravel-2
calakmul-animaux-jungle-cottonandtravel
calakmul-animaux-jungle-cottonandtravel

Petite mésaventure de la journée… après le bout de verre de Laure et l’acarien de Justine…. A peine 10 minutes après avoir entamé la visite, je me foule la cheville… non il n’y avait pas de trou, le chemin était tout droit, aucun piège à l’horizon… mais pour une raison inconnue je me suis foulée la cheville…Vous vous rappelez des 4h de marche et de l’ascension de la pyramide? Et bien ce qui devait arriver arriva…ma cheville avait triplé de volume et je n’arrivais vraiment plus à marcher. Nous sommes en plein milieu de la jungle à 2h de tout et je commence à m’imaginer en béquilles pendant 3 semaines …. Mais le guide a une solution ! Il m’enmène voir le « guérisseur d’os » du village. Ah pourquoi n’y avais-je pas pensé ! Me voilà donc rassurer…! Nous sommes entrées dans une maison où trois générations vivaient., ainsi qu’un perroquet ! Ambiance joyeuse ! Tout le monde me regardait me faire masser et… craquer la cheville! Ils nous ont offert à manger et était très curieux sur notre pays. Cette mésaventure a finalement été une très belle aventure humaine ! Je me souviens même de Justine dire « grâce à la cheville de Marie, on aura passé un super moment avec cette famille ! » Et en plus, seulement quelques jours après, je pouvais gambader à nouveau!

soigneur-guérisseur-yucatan-mexique
soigneur-guérisseur-yucatan-mexique

Après cette aventure dans la jungle, nous nous sommes reposés dans un petit paradis d’anciens pirates appelé la Lagune de Bacalar. Nous avons profité du soleil au bord de la piscine et fait du kayak sur les eaux turquoises. Cela nous a permis de nous arrêter à une petite île ou nous avions l’impression d’être seule au monde ! Nous avons également fait une excursion en bateau et nager dans une cenote qui avait quelques centaines de mètres de profondeur.

Comme cela faisait un moment que je n’avais pas fait de boulette, en voici une… Comme il a plu pendant notre excursion, lorsque le soleil est apparu de nouveau j’ai eu la bonne (?) idée de faire sécher ma jupe sur le bateau. Elle s’est donc bien sûr envolée dans l’eau… Des cris ont retenti …. Jupe à l’eau ! Jupe à l’eau ! Ni une ni deux le conducteur a fait demi-tour aussi vite qu’il pouvait et à rattraper ma jupe qui coulait in extremis !

 

bacalar-laguna-cottonandtravel-3
bacalar-laguna-kayak-cottonandtravel-3
bacalar-laguna-kayak-cottonandtravel-4
bacalar-laguna-cottonandtravel
bacalar-laguna-cottonandtravel-2

Dernière ville de notre Road Trip: Tulum et ses plages ainsi qu’une magnifique cenote (bien que trop touristique) où j’ai croisé l’homme de mes rêves….(mais passons ! ). Puis, nous avons visité un dernier site maya très impressionnant car c’est le seul construit en bordure de mer et non enfoui dans la jungle ! Cependant la horde de touristes ne nous a pas permis d’apprécier le site comme lorsque nous étions seuls au monde en haut des pyramides de Calakmul…

grand-cenote-tulum-mexico-cottonandtravel

Retour sur Cancun pour déposer Justine à l’aéroport et rendre la voiture de location. Il faut quand même que je fasse un paragraphe sur la conduite mexicaine… En tant que bonne conductrice française qui suit méticuleusement le code de la route… il faut savoir qu’ici… Il n’y en a pas!

Des limites de vitesse… Apparemment ça n’existe pas. Des stops? Des priorités? Des sens interdit? Aucun panneau en vue… Quant aux feux, ils sont placés après le carrefour ! Donc il faut s’arrêter plusieurs mètres avant le feu… quand on a réussi à le voir… Du coup, on a grillé chacune bien deux feux rouges. Bon, on a également été plusieurs fois en sens interdit et c’est seulement quand toutes les voitures nous faisaient des appels de phares qu’on s’en rendait compte.

Sans parler des dodanes… Il faut savoir qu’au Mexique il y a des dodanes à peu près tous les 100 mètres (non non je ne suis pas Marseillaise) et des panneaux qui les indiquent… non bien sûr ça serait trop facile ! Lorsqu’il ne faut pas faire attention aux dodanes, il faut éviter les nombreux chiens errants, les vaches et autres chèvres en tout genre. Les deux voies deviennent rapidement des 4 voies… Si tu arrives au cul d’une voiture, elle se déplace normalement sur le bas côté pour que tu puisses la doubler…

Et non, nous n’avons pas eu d’accident malgré tout ca, on a fini par conduire à la mexicaine… Je me suis juste pris des énormes cailloux sur un parking! La voiture était bien égratignée mais conscientes de notre conduite, on avait pris l’assurance TOUT risques !

 

roadtrip-mexico-cottonandtravel

Quelques minutes après le départ de Jusitne, je perds mon téléphone… Donc, pendant un mois, je voyagerai sans téléphone, car finalement, ça fait du bien parfois de se déconnecter ! Laure et moi passons malgré tout une superbe soirée à Cancun puisque nous avons eu le droit à un joli concert de mariachis pendant notre dîner. Le lendemain nous devions partir pour  deux jours sur l’île appelée Isla Mujeres. Au programme, snorkelling et voir des requins baleines ! C’était sans compter sur la météo capricieuse… deux jours de pluie ! Aucune activité possible sur l’île !
Le matin, les rayons de soleil nous avait fait poussé des ailes puisque nous avions décidé de faire une ballade en vélo jusqu’à l’autre bout de l’île. Nous n’avions pas réfléchi que de l’autre côte l’île, le temps était peut être complètement différent ! Du coup… 2h de ballade à vélo sous la pluie !

On a quand même rencontré deux voyageurs super sympas à notre auberge ! Et oui, on avait pas encore essayé les auberges et j’étais ravie de montrer à Laure les avantages de l’auberge: rencontrer sans cesse des voyageurs et se faire des amis !

 

isla-mujeres-lettre-cottonandtravel
isla-mujeres-bicicleta-cottonandtravel
isla-mujeres-maisons-locales-cottonandtravel-2
auberge-jeunesse-isla-mujeres-cottonandtravel
auberge-jeunesse-isla-mujeres-cottonandtravel-3

Après ces deux jours pluvieux, Laure et moi décidons de partir une semaine dans un nouvel état du Mexique: le Chiapas !

Trek dans la jungle, visite de site maya, excursion dans un canyon immense et découverte des villages typiques… A suivre dans le prochain article !

 

iguane-cottonandtravel

One thought on “Road Trip de 2 semaines au Yucatan: à la découverte des secrets mayas ! Part 2/2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *