Peut-être connaissez-vous déjà mon coup de coeur pour l’artisanat de l’Amérique du Sud?
J’ai en effet découvert ces savoir-faire ancestraux grâce à des rencontres inoubliables que j’ai pu faire lors de mon voyage d’un an dans cette partie du monde. Je pense notamment à Fortunata, une tisseuse de la Vallée Sacrée au Pérou avec qui j’ai vécu quelques semaines ou encore les 400 tisseuses d’une coopérative guatémaltèque chez qui j’ai été bénévole pendant 2 mois…
Mon blog est d’ailleurs né de mon envie d’écrire les histoires de ces femmes artisanes que je rencontrais et leurs traditions textiles qu’elles se transmettent de générations en générations. A mon retour en France, j’ai donc tout naturellement rechercher des marques françaises qui valorisait le travail des artisans du monde et c’est ainsi que j’ai découvert la marque JOSÉ. Cette marque travaille avec des artisans de Bolivie pour fabriquer des pulls unisexes en alpaga et en coton pima, typiques du pays. J’ai eu la chance de rencontrer Amélie, sa fondatrice, et de discuter de l’histoire de José autour d’un café parisien.
José
Je me suis sentie très proche de son histoire puisque José est né d’un coup de coeur pour l’artisanat Sud Américain lors de son voyage en Bolivie. Et c’est la rencontre avec les artisans et la passion pour les belles matières qui l’ont poussé à lancer ce projet. « Je suis partie du constat que les pulls vendus sur les marchés locaux étaient en majorité issus d’industries des pays voisins (en fibres synthétiques, dévalorisant ainsi le savoir-faire local) et non produits par des artisans locaux. L’objectif de JOSÉ et de valoriser un savoir-faire tout en mettant en avant les fibres locales (l’alpaga et le coton pima), au coeur d’une culture ancestrale du travail de la maille ». 
joséawayfromparis-cottonandtravel-pull-bolivien-bleu
Aujourd’hui, lorsque je recherche un vêtement, je me pose deux questions.
Tout d’abord, je me demande si le vêtement est écologique, c’est à dire, est-ce-que les matières sont respectueuses de l’environnement? Par exemple, est-ce-que la matière nécessite une grosse consommation d’eau, est-elle transformée par des produits chimiques ou encore utilise-t-elle des ressources non renouvelables pour être produite? Est-ce-qu’elle est de qualité et s’inscrit dans une démarche de durabilité pour me permettre de porter mon vêtement le plus longtemps possible et ainsi m’éviter d’acheter encore et encore? Avec José, je peux répondre un grand OUI à cette première question puisque les pulls sont en matières 100% naturelles, ce qui à l’heure actuelle est selon moi la meilleure option pour minimiser l’impact environnemental d’un vêtement. En effet, il faut à tout prix éviter les matières issues du pétrole et subissant des transformations chimiques comme le polyester, le nylon, l’élasthane, (etc) ayant un impact environnemental catastrophique. Chez José, vous aurez le choix entre des matières provenant de Bolivie et du Pérou, s’inscrivant dans une démarche de durabilité de par leur noblesse.
Pour l’hiver, vous trouverez des pulls 100% alpaga, une des matières les plus nobles que l’on peut trouver sur le marché avec le cachemire et la soie. Lorsque les beaux jours arrivent, José proposent alors des pulls en coton pima, une matière bien plus légère. C’est aussi le coton de plus haute qualité au monde appelé « la soie d’Amérique du Sud » pour ses fibres à la texture fine et soyeuse et d’une longueur exceptionnelle. Comme vous le savez peut-être, bien qu’étant une matière naturelle, le coton est une des matières les plus controversées dû à son impact environnemental aussi catastrophique que les fibres synthétiques citées en-haut. Le coton est une culture qui demande énormément d’eau mais aussi de nombreux traitements chimiques. Grâce à son excellente résistance aux champignons, le coton Pima, lui, ne nécessite qu’un traitement restreint aux pesticides devenant ainsi un tissu alternatif beaucoup plus respectueux de la santé et de l’environnement mais aussi bien plus solide et durable que le coton conventionnel.
Et le petit plus selon moi? Les motif traditionnels des pulls ! Ils mettent une fois de plus en avant le savoir-faire local du pays puisqu’ils se transmettent de générations en générations. De plus, José allie à merveille tradition et modernité. Je trouve personnellement les pulls très épurés, parfait pour un look au quotidien et également très chics grâce à ces motifs traditionnels aposés subtilement par touches sur certaines parties du pull.
joséawayfromparis-cottonandtravel-pull-bolivien-vertd'eau
joséawayfromparis-cottonandtravel-pull-bolivien-rouge
Deuxièmement, je me demande si le vêtement est éthique. Est-ce-que la marque est transparente envers son consommateur sur le lieu et les conditions de fabrication? Connait-elle les usines et les employés avec qui elles travaillent? Les usines sont-elles aux normes de sécurité et d’hygiène? Les droits des employés sont-ils respectés? La chaine de fabrication d’un vêtement est si complexe et comprend de nombreux interlocuteurs et intermédiaires qu’il est aujourd’hui très difficile pour n’importe quelle marque de grande distribution de répondre favorablement à cette question. Pour vous donner un exemple, les usines des marques travaillent avec des sous-traitants qui eux-même sous-traitent, rendant la traçabilité des interlocuteurs quasi impossible, et donc par conséquent, les conditions des employés invérifiables. C’est pourquoi, je me suis tournée vers des marques de créateurs comme José qui crée un nouveau modèle business en travaillant en direct avec les artisans et en bannissant ainsi tous ces interlocuteurs pour remettre la traçabilité de leurs créations au coeur de leur projet.
« JOSÉ est une marque transparente et juste envers tout le monde, centrée sur l’humain, son bien-être et son respect. Les artisans travaillent dans des ateliers fairtrade, ou de chez eux ! Tout dépend de leurs habitudes ! Je souhaite faire grandir les ateliers à La Paz en Bolivie tout en proposant des pulls de qualité à un prix juste. Ils sont rémunérés de manière juste et équitable, soit 25% du prix final du produit. »
« J’ai rencontré ces artisans grâce à d’ami d’un ami d’un ami en Bolivie. Communiquer avec la Bolivie a été un challenge, tout comme m’adapter à une culture très différente ! Au départ, ils étaient un peu intimidés mais aujourd’hui nous sommes comme une famille au fur et à mesure de mes voyages là-bas. Aujourd’hui 50 artisans travaillent sur le projet. C’est ma plus belle réussite ! »
joséawayfromparis-cottonandtravel-pull-bolivien-rose
MISSION POTOSI
« Si avant tout José est une marque de mode centrée sur l’humain, on a également à coeur de vous parler de manière transparente de la Bolivie pour avancer ensemble vers des projets qui ont du sens. »
La Bolivie est une terre de merveilles et de trésors cachés… aux paysages époustouflants et aux gens d’une tendresse et d’une gentillesse incroyable. Mais la Bolivie est aussi un pays qui subit des difficultés, un état pauvre bouleversé par un système politique corrompu et où les services de santé sont limités.
« Aujourd’hui, JOSÉ développe ses relations localement et souhaite approfondir son projet social au près des communautés boliviennes. »
missionpotosi-joséawayfromparis-essec
C’est ainsi que lors d’un voyage, Amélie, a visité la ville de Potosi, une ville perchée à 4 000 m d’altitude et LA VILLE la plus haute du monde ! La montagne du Cerro Rico en est le coeur et regorge d’argent d’où une activité minière très importante qui compte 15 000 mineurs dont 3 000 enfants de moins de 16 ans. 
Ces enfants qui vivent dans le danger quotidien du travail de la mine, développent également des maladies respiratoires liées aux conditions de travail et surtout..ils n’ont pas accès à l’éducation.
« Lors de mon dernier voyage en Bolivie, j’ai eu l’occasion de visiter cette ville, j’ai été clairement troublée. 
À mon retour en France, j’ai rencontré l’association MISSION POTOSI, une association qui accompagne les enfants de Potosi pour un avenir meilleur ». Cette association de solidarité internationale fondée en 2003 par des étudiants de l’ESSEC oeuvre pour améliorer tous les aspects de la vie quotidienne des enfants et leur offrir l’éducation à laquelle ils ont droit et ont besoin.
« On a travaillé sur un nouveau produit (un T-shirt unisexe en coton bio blanc avec un lama coloré brodé), différent de ceux crées dans le cadre des collection jusqu’à maintenant. L’objectif est de reverser les bénéfices à l’association MISSION POTOSI pour permettre aux jeunes des mines de Potosi d’accéder à l’éducation gratuitement et aux soins dont ils ont besoin. »
josé-away-from-paris-thsirt-lama-potosi-cottonandtravel
Vous avez jusqu’au 23 juin pour commander votre T-shirt d’une valeur de 39€
 1 T-shirt = 1 don pour l’association Mission Potosi !
joséawayfromparis-mission-potosie-bolivie
josé-away-from-paris-thsirt-lama-potosi-cottonandtravel-3
Pour terminer cet article, je souhaitais également vous présenter les jolis pulls en alpaga de la marque, puisque sur les photos, je porte des modèles en coton pima, bien plus léger et donc parfait pour la mi-saison.
Vous pouvez retrouver tous les produits sur les réseaux sociaux et site web de José : Instagram Facebook Site Web
Amélie à de nombreux projets à venir pour la marque puisqu’elle développe une collection enfant, gants, bonnets, chaussettes et poncho ! A suivre…!
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-rouge
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-bleu
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-noir-motifs-mayas
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-bleu-gilet
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-gris-motifs-mayas
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-gris
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-blanc
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-couple
josé-awayfromparis-cottonandtravel-pull-100%-alpaga-faitmain-bolivie-blanc-short
« Dans chacun de ces objets il y a une saveur, une odeur, un savoir-faire, une rencontre, un fou-rire… Et surtout JOSÉ. »
Hasta Luego !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *