Après mon Road Trip de 2 semaines au Yucatan avec Laure & Justine, j’ai continué mon voyage plus au sud, dans l’état du Chiapas, avec Laure.
Pendant une semaine, nous avons visité cette magnifique région verte, remplie de forêts et de sites mayas incroyables. Le paysage et la culture sont tellement différents qu’on se croirait dans un autre pays ! Avec le recul, je peux dire que le Chiapas me ferait plus penser au Guatemala !

chiapas-carte-cottonandtravel

C’est vrai que le Yucatan est un état magnifique et paradisiaque…. Mais c’est aussi l’état le plus touristique. Le Chiapas est plus tranquille et les paysages paraissent plus sauvages. Nous ferons beaucoup de trajets en mini shuttle, ce qui nous a notamment permis de croiser de nombreuses communautés, qui se rapprochent d’ailleurs plus culturellement du Guatemala que des autres états mexicains ! Lors de ces trajets, ce qui me surprendra le plus, ce sont les enfants (parfois pas plus de 4 ans !) qui jouent sur les bords des routes, et parfois à des heures très tardives ! Ou bien, ils rentrent seuls de l’école… Quand on voit la vitesse à laquelle roulent les voitures et les bus, c’est vraiment effrayant mais il faut croire que c’est tout à fait normal pour eux…

chiapas-mexique-cottonandtravel
communautté-maya-chiapas-mexique-cottonandtravel
chiapas-mexique-cottonandtravel
chiapas-mexique-cottonandtravel

Nous sommes d’abord arrivées à Palenque, ville principale de l’Etat. Laure et moi, décidons de partir dès le lendemain en tour organisé de deux jours, en pleine jungle à la frontière guatémaltèque. Nous partons visiter deux sites mayas importants, Yaxchilan & Bonampak (voir carte). Le premier n’est accessible qu’en pirogue ! Nous avons donc traverser une rivière magnifique entourée d’arbres immenses qui me fait soudainement penser à mon aventure amazonienne. Je profite de chaque minute de ce moment de sentiment de liberté & d’apaisement…! On se sent aussi tellement petit à côté de cette forêt dense et cette rivière interminable… J’essaye alors de graver dans mon esprit, ces images de ce magnifique paysage encore sauvage

 

bonampak-yaxchilan-chiapas-mexique-cottonandtravel
bonampak-yaxchilan-chiapas-mexique-cottonandtravel

A droite de la rivière, la jungle fait partie du Mexique, à gauche, nous sommes au Guatemala… Il y a d’ailleurs une île que nous croisons qui n’a encore été revendiquée ni par le Guatemala ni par le Mexique. Un des rares lieux donc qui n’appartient à personne sinon à la Terre elle-même ! Nous ferons d’ailleurs un stop dans un village guatémaltèque et devenons donc pendant quelques minutes des clandestins !! Après une petite heure de pirogue, nous arrivons au site de Yaxchilan. Il est immense et pourtant seulement 10% du site a été découvert… Encore trop de monuments sont enfouis sous la jungle, ce qui non seulement coûte cher à défricher mais c’est également une opération très délicate car il ne faut pas abîmer les monuments, parfois prêts à s’écrouler.

Se dire que parmi ces arbres immenses se cachent d’innombrables palais qui n’ont pas encore fouillés… Le rêve archéologique ! Je me prends soudainement pour Lara Croft ou Sydney Fox l’aventurière…Nous visitons le site pendant plus de 2 heures et partons nous balader avec un guide pendant plus d’une heure dans la jungle à la découverte de palais plus lointains et non accessibles sans guide.

Enfin, sous finissons l’après midi par le site de Bonampak, très petit mais très connu, car il est le seul à avoir pu conserver des superbes fresques de couleurs dans l’un de ses palais !

bonampak-chiapas-mexico-cottonandtravel
bonampak-chiapas-mexico-cottonandtravel
bonampak-chiapas-mexico-cottonandtravel
bonampak-chiapas-mexico-cottonandtravel
bonampak-chiapas-mexico-cottonandtravel
bonampak-yaxchilan-chiapas-mexique-cottonandtravel

Le soir, seul Laure et moi, parmi le groupe de touristes, partons pour la Jungle Lacandona, dormir dans l’un des Lodges écotouristiques du village. Enfin, plutôt une cabane qu’un Lodge…des trous perforent les murs pour pouvoir laisser entrer les moustiques et les petites bebêtes.
Ni une ni deux… Une araignée décide de s’installer sur un des murs et un cafard se pavane sur le sol… Je déteste les insectes mais je déteste encore plus les écraser. Les araignées, c’est ma phobie… Du coup, je pars en négociation avec Laure pour qu’elle tue les deux. Elle rate l’araignée qui se faufile rapidement sur un autre mur…Laure abandonne et part alors en nouvelle négociation… « Je tue le cafard mais tu tues l’araignée!!! Tu as été en Amazonie toi, tu devrais pas avoir peur ! » Je prends mon courage à deux mains et nous nous débarrassons de tous les insectes qui ont cru que cette cabane était la leur. Je décide d’installer pour la première fois ma moustiquaire… mais, c’est pour une place.. donc pour un lit double, ce n’est pas très pratique. Et en plus, rien pour l’accrocher au mur… Mais quand on voyage, on devient aussi un peu ingénieur !!! Je monte sur le rebord du lit et je prends une ficelle pour l’accrocher miraculeusement sur une des poutres. Bon, je n’ai pas maitrisé la descente… du coup, je suis tombée sur le lit et donc sur la moustiquaire… qui s’est déchirée… mais que j’ai rabiboché avec des pinces à cheveux de Laure !! C’est donc dans une moustiquaire une place et trouée… que nous avons dormi toutes les deux (sans pouvoir bouger) pour ne pas être embêtées par les bestioles. Quelles aventurières on fait !

C’est au petit matin, que nous partons pour 4h de marche à travers la jungle, avec un guide et une famille mexicaine. Une balade vraiment très belle, mais malheureusement le guide ne parlait pas du tout, ce qui n’a pas rendu la promenade très enrichissante…

selva-lacandona-chiapas-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-bonampak-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-bonampak-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-bonampak-mexique-cottonandtravel
selva-lacandona-chiapas-bonampak-mexique-cottonandtravel

Nous retournerons ensuite sur Palenque pour visiter le superbe site maya, et cette fois-ci, nous avons eu une super guide qui nous a transmis sa passion pour ces ruines. Puis, nous avons pu nous aventurer pendant 1h dans la jungle découvrir les autres palais encore cachés du public. Dans la même journée, nous avons également visité les magnifiques cascades de Misol-Ha et Agua Azul.

 

palenque-chiapas-mexique-cottonandtravel
palenque-chiapas-mexique-cottonandtravel
palenque-chiapas-mexique-cottonandtravel
misol-ha-cascade-chiapas-mexique-cottonandtravel
agua-azul-chiapas-mexique-cottonandtravel

Après cette journée bien remplie, nous avons pris un mini van, direction la ville de San Cristobal de Las Casas. Une ville très charmante et encore très authentique où les femmes étaient vêtues de leurs habits traditionnels. Nous avons visité l’église et nous avons passé au moins 3h dans le superbe marché typique de vêtements.

san-cristobal-de-las-casas-chiapas-mexique-cottonandtravel
vêtement-ceinture-traditionnelle-chiapas-mexique-cottonandtravel
vêtement-traditinnel-chiapas-mexique-cottonandtravel
sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel
typical-market-clothing-sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel
typical-market-clothing-sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel
sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel
typical-market-clothing-sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel3
typical-market-clothing-sancristobaldelascasas-mexico-chiapas-cottonandtravel

L’après midi, nous avions décidé de visiter un petit village typique, San Juan Chamula, où il y avait une fête religieuse, la plus importante de l’année. Nous n’y sommes finalement pas restées très longtemps car l’atmosphère y était très particulière….C’est un des rares villages qui indiquent aux touristes de ne prendre aucune photo ni des paysages, ni des personnes ou du moins il faut être très discret…. Le village est connu pour son église… vraiment magnifique. Je n’avais encore jamais vu une église de ce style !!!! Mais idem, impossible de prendre en photo l’intérieur de l’église. Nous pensions que l’atmosphère était peut-être particulière due à la fête, mais plus tard, un guide m’expliquera que de nombreuses personnes y ressentent une énergie étrange et n’arrivent pas à rester plus de quelques heures, tout comme nous! Nous resterons donc sur ce mystère!

sanjuanchamula-chiapas-mexico-church-cottonandtravel
sanjuanchamula-chiapas-mexico-typical-traditional-clothing-cottonandtravel
sanjuanchamula-chiapas-mexico-traditional-clothing-child-cottonandtravel.JPG
sanjuanchamula-chiapas-mexico-church-cottonandtravel
sanjuanchamula-chiapas-mexico-traditonal-clothing-cottonandtravel.JPG

Nous avons terminé notre séjour au Chiapas par le magnifique Canyon de Sumidero. Sur un bateau, nous avons longé le fleuve entouré de montagnes remplies d’arbres, puis un peu plus loin des énormes montagnes couleurs ocres. Nous avons vu deux énormes crocodiles et deux singes araignées, puis plus loin un spectacle malheureusement bien triste….la rivière était coupée en deux par des tonnes d’ordures… Le guide nous explique alors qu’en saison des pluies, la rivière ramène jusqu’ici tous les déchets venant du Guatemala. Parfois, les bateaux de touristes ne peuvent même plus traverser ce tas d’ordures trop compact. Des bateaux spéciaux ramassent jusqu’à 1 tonne de déchet par jour… En terme d’environnement, nous ne sommes pas les mieux placés, mais il est vrai qu’ici, en Amérique Centrale, il n’y a aucune éducation environnementale et les gens jettent leurs déchets dans la rue ou dans la rivière comme si c’était tout à fait normal. Toute la bêtise humaine s’accumule ici, dans ce beau paysage que l’on ruine. J’espère au moins que ça aura fait réagir certains touristes qui sont souvent même plus sales que les locaux. Clou du spectacle de l’horreur… au moment de la traversée des ordures… de nombreux vautours étaient affairés autour d’un cadavre… humain. Le guide n’avait pas l’air très étonné et a tranquillement appelé la sécurité. Il nous alors expliqué qu’ici il était très dangereux de se baigner et qu’il y avait souvent des gens qui s’y noyaient…Mis à part ces petits épisodes, je recommande vivement de faire ce tour au Canyon de Sumidero !

canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel
canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel
canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel
canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel
canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel
canyon-de-sumidero-chiapas-mexique-cottonandtravel

Il est temps pour Laure et moi de se séparer… Seulement pour quelques jours car je la rejoindrai à nouveau à Mexico pour le weekend puis pour passer deux jours dans la jolie ville de Puebla, rejoindre son frère et sa femme qui m’ont gentiment accueilli.

Je quitte ces paysages de forêt dense pour l’état voisin, Oaxaca. Je retrouve l’ambiance des auberges à 10 personnes dans la même chambre et je décide de me poser dans la ville d’Oaxaca pendant quelques jours. Après 3 semaines à changer de lieu chaque jour, la fatigue commence à se faire sentir. Parfois, c’est très appréciable de se poser et de retrouver une sorte de quotidien… Je prends donc le temps de bien visiter la ville, son musée du textile, le centre historique et son marché quotidien où l’on peut manger les plats typiques comme le Mole Negro, une succulente sauce qui accompagne les plats (je n’ai d’ailleurs jamais aussi bien manger qu’au Mexique).

mole-negro
mezcal-gusano

J’ai également visiter une usine de Mezcal, la boisson alcolisée typique d’Oaxaca, réalisée à partir du cactus Agave. Il existe de nombreux parfums différents selon l’agave utilisé. Le plus connu est celui où se trouve un Guzano (un ver…) dans le fond de la bouteille. Il y a également des variantes sous forme de crème, avec un faible pourcentage d’alcool additionné de saveur tel qu’ananas, café, chocolat, fraise….
Dans la même journée, j’ai également visité, non loin de la ville, les magnifiques cascades pétrifiées Hierve del Agua puis Santa Maria del Tule où l’on peut voir le plus grand arbre au monde !! J’ai terminé ma journée par la visite d’un atelier de fabricants de tapis traditionnels, typiques de la région d’Oaxaca qui nous ont non seulement expliquer la fabrication des teintures naturelles mais également le tissage du tapis. Je terminerai ce voyage à Oaxaca par les splendides ruines Monte Alban, cette fois-ci zapotèques et non mayas !

hierve del agua
monte alban

Mon voyage au Mexique aura durer 4 semaines et se termine par ces belles régions aux paysages encore sauvages. Direction le Guatemala pendant deux semaines !

A suivre dans le prochain article !

One thought on “Chiapas & Oaxaca ou le Mexique Authentique.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *