Après avoir voyagé deux mois au Guatemala, j’ai pu apprécier l’art ancestral des merveilleuses tisseuses et j’ai été surprise de voir le nombre de coopératives dans lesquelles travaillent ensemble des dizaines voir des centaines de femmes. La tradition textile de ce pays est très forte et derrière chaque symbole que vous pouvez trouver dans chacune des pièces se cache une incroyable signification maya! J’ai été tellement fascinée par ces nombreux textiles colorés aux milles histoires que je voulais partager avec vous les quelques marques valorisant le savoir-faire du Guatemala que je préfère! Toutes les marques présentées ci-dessous ont gentiment répondu à toutes mes questions en toute transparence sur leur histoires et leurs valeurs.

 

 

etnicoculture-guatemala-leather-bag-cottonandtravel

Etnico Culture

Cette marque a été crée par Judy, née en Californie d’un père américain et d’une mère guatémaltèque. Elle partira vivre plus tard au Guatemala, où elle apprendra à aimer sa culture que sa mère avait tenté de lui inculquer pendant son enfance. En découvrant toutes les merveilles de son pays et le dur travail que demande la réalisation de ces produits, Judy décide de partager ses traditions, ses racines et la richesse de art ancestral au reste du monde à travers une marque respectueuse de ces artisans et de l’environnement. Pour Judy, c’est très important de connaitre la source du produit et donc les artisans qui travaillent dans l’ombre. Ainsi, Etnico Culture travaille avec un artisan du cuir qui a plus de 30 ans d’expérience dans ce métier. Il  réalise des sacs tendances de haute qualité et je suis une fan absolue notamment de leurs sac à dos! Concernant les sacs en textile, la marque collabore avec une coopérative de 35 femmes du Lac Atitlan, dans le village de San Juan. Les Huipils, hauts traditionnels des femmes guatémaltèques, sont eux, réalisés par un duo mère/fille qui ont une boutique dans la ville de Chichicastenango. https://etnicoculture.com/

woven-future-fashion-brand-guatemala-cottonandtravel

Woven Futures

Cette marque est une histoire de famille. Elle a été créée il y a un an, par Hannah et son cousin, tout d’eux originaires du Guatemala. « Nous avons pu constater que de nombreux artisans, principalement des femmes, manquaient de ressources pour commercialiser leurs produits ou étaient parfois exploitées. Nous voulions créer une entreprise qui valoriserait ces femmes et leur art en leur apportant les ressources nécessaires, c’est ainsi qu’est né Woven Futures ». Depuis leur création, ils travaillent avec une quarantaine d’artisans qui réalisent des sacs faits mains et autres accessoires représentant les designs colorés de chacune des communautés. La marque accorde également des microcrédits à ces artisans pour leur permettre d’avoir les ressources nécessaires pour réaliser plus de produits.
tramatextiles-cushions-handmade-guatemala-cottonandtravel

Trama Textiles

Cette coopérative travaille avec environ 400 tisseuses depuis plus de 30 ans. Basée à Quetzaltenango, elle a été créée par Amparo, tisseuse du village de San Martin, après la terrible guerre civile qu’a connue le pays. Elle voulait alors que les femmes puissent s’entraider et travailler ensemble pour soutenir leurs familles. Elles sont encore nombreuses à devoir rester chez elles s’occuper des enfants et contraintent de revendre leurs produits à un intermédiaire qui en tira tout le bénéfice. La coopérative s’accorde 25% du prix final pour couvrir ses frais et 75% du prix reviendra donc directement à l’artisane. Aidée de son amie Oralia, Amparo gère la coopérative et une représentante de chaque village permet de faciliter la communication avec toutes les autres tisseuses. Travaillant avec 5 régions différentes du Guatemala, Trama Textiles peut compter sur une grande variété de produits, chacun fait main selon les techniques et les designs qui diffèrent de village en village. On peut ainsi trouver des accessoires ou de la décoration pour maison mais je suis littéralement tombée amoureuse de leurs magnifiques coussins colorés. Vous pouvez notamment en savoir plus sur mon expérience en tant que volontaire chez Trama Textiles en cliquant ICI.

http://tramatextiles.org/

ethical-fashion-guatemala-cottonndtravel

Ethical Fashion Guatemala

Le couple James Dillon et Kara Goebel, qui vivent depuis plusieurs années au Guatemala, ont crée une plateforme gratuite pour 32 groupes soit environ  2000 artisans femmes & hommes. « Les artisans ont un accès limité à Internet, n’ont pas de connaissances en Web développement ou tout simplement l’argent pour créer un site web, ils n’ont pas de compte Paypal, ni de carte crédits, etc ». Ethical Fashion Guatemala est là pour résoudre ces problèmes et les aider dans la commercialisation de leurs produits, ne prenant que 10% sur la vente du produit pour couvrir les divers frais de gestion du site, carte de crédit et livraisons; ce qui signifie que lorsque vous achetez un produit chez Ethical Fashion Guatemala, 90% du prix de vente revient directement à l’artisan qui aura réalisé le produit.
mywola-handicraft-guatemala-cottonandtravel

My Wola

Créée par le couple Jenny et Maykol, la marque est aujourd’hui basée aux Etats Unis. Ce dernier étant guatémaltèque, il poursuivra ses études aux Etats-Unis mais décidera de fonder Wola pour soutenir les talents de son pays. Wola signifie d’ailleurs « coeur » en Maya, reflétant ainsi la passion et l’amour de la marque pour les traditions guatémaltèques et cette richesse culturelle. Wola travaille avec 14 groupes d’artisans et également avec des designers indépendants. Je suis particulièrement fan de leurs de bijoux que l’on ne retrouve chez aucune autre marque. La marque aide également 14 enfants pour leurs besoins en matériels scolaires. 8 de ces enfants font partie d’une organisation et 6 sont aidés car la marque connait directement la famille. Wola désire étendre le projet au niveau santé. https://mywola.com/

 

mayamam-weavers-cooperative-fashion-guatemala-cottonandtravel

Mayamam Weavers

La marque est a été créée par Caryn Maxim après qu’elle ait rencontrée une communauté de Cajola, ayant immigrée près de chez elle aux Etats-Unis. Elle a alors commencé à travailler avec ces tisseuses pour les aider à vendre leurs produits aux Etats-Unis et leur offrir un salaire équitable, Mayamam Weavers étant membre de la Fair Trade Federation. Les artisanes apprennent à entreprendre et à travailler en équipe et une représentante du groupe assure la qualité des produits. Les femmes réalisent leur propres designs ou collaborent avec le Directeur Artistique de la marque pour réaliser de nouveaux designs. Quant à Caryn, elle se rends deux semaines par mois au Guatemala pour collaborer avec les artisanes.
guatemalan-bags-cottonandtravel

Guatemalan Bags

Située dans le village de Pastores Sacatepequez, cette marque réalisent des sacs en cuir aux formes tendances mixés aux tissus colorés et traditionnels du Guatemala. Ainsi, la marque travaille avec 5 artisanes qui confectionnent les sacs et les textiles sont fournit par Marta des travaillent avec plusieurs communautés. La marque a été créée par Telmo Castra qui gère les ventes, le marketing et l’administration. Elle peut également compter sur Lalo Ceri, 50 ans d’expériences en design et confection de sacs. https://guatemalanbags.com/

 

Parce que le Guatemala offre un magnifique héritage, ces artisans doivent faire face aux nombreuses copies de leurs produits. Il a été découvert sur le site Etsy, environ 64,000 faux produits. Vous devez donc être très prudent lorsque vous achetez un produit du Guatemala. De nombreuses marques profitent de ce magnifique savoir-faire et des pauvres ressources des artisans pour commercialiser leurs produits. Elles vendent alors des produits qui coûtent un bras et dont un très faible pourcentage revient à l’artisan.

“Ce qui se passe en général, c’est qu’ils viennent ici et nous demandent des échantillons, puis finalement, ils créent leurs propres produits mais en utilisant des produits chimiques et en les industrialisant. Et, ils disent que c’est fait main, par nous, mais en général, ce qu’ils font, c’est qu’ils montrent l’échantillon comme exemple, puis, ils produisent en grande quantités avec des fils de pauvre qualité. C’est ce qui nous a affecté le plus » raconte Delfina Par, membre de Casa Flor Ixcaco.

Je vous recommande donc vivement lorsque vous voulez acheter un produit guatémaltèque, d’écrire à la marque et de lui demander d’être transparent sur les conditions de travail, le pourcentage du prix revenu à l’artisan et le procédé de fabrication.

Je vous invite à lire vivement ces deux articles ( en anglais) que m’a gentiment partagé Ethical Fashion Guatemala, résumant bien les problèmes de copie que rencontrent les artisans guatémaltèques. Cliquez ICI et ICI pour lire les articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *