C'est à l'ouest du Pérou, à quelques heures de Lima, que Sacha & moi, nous décidons de partir faire notre premier voyage ensemble.

J'ai rencontré Sacha à Chinchero, la semaine précédente et nous partons de Cusco pour 16h de bus jusqu'à Huacachina. Quoi de mieux pour faire connaissance !

Partis la veille à 17h, nous arrivons enfin à Huacachina vers 9h où nous attendent un magnifique soleil et une incroyable oasis entourée d'immenses dunes de sables. Quel bonheur après le froid des montagnes de la Vallée Sacrée!

Carte paracas hucachina

Ni une ni deux, nous sautons dans la piscine de l’hôtel et nous nous pavanons au soleil sur les transats ! Nous sympathiserons avec un couple de canadiens et trois français.

Mais fini l’heure du farniente, nous partons réserver le buggy qui nous enmènera l’après midi dans les dunes de sables, faire du sandboard. Comme je suis devenue une coriace négociatrice, j’entraîne le pauvre Sacha d’agences en agences pour avoir le meilleur prix ! Et oui, il a un budget vacances et moi un budget tour du monde donc je suis bien obligée de me serrer la ceinture !

Nous nous balladons ensuite et nous tombons par hasard sur l’oasis entourée de dunes et des palmier. C’est magnifique! Je ne m’attendais pas à ça, car à vrai dire je n’avais fait aucune recherche et vu aucune photo au préalable (comme d’habitude quoi…), ce qui m’a d’autant plus surprise ! Nous nous posons alors sur le sable brûlant et nous discutons avec un autre argentin qui campait ici avec son chien! Nous regrettons alors d’avoir pris un hôtel, si nous avions sû, nous aussi, nous aurions camper ici ! Mais nous nous rattraperons à la suite du voyage…^^

cottonandtravel-pérou-huacachina-oasis
cottonandtravel-oasis-desert-huacachina-perou

Nous commencons enfin le buggy et quel fun ! Le conducteur va à toute vitesse à travers les dunes, prends des virages serrés et des descentes impressionnantes ! Une heure après, il nous laisse à notre propre sort avec notre planche de sandboard. Sacha, qui vit en Patagonie et fait régulièrement du snowboard, prends la première descente à toute vitesse en mode surfer ! Moi, je ne suis pas trop rassurée car il y a souvent des accidents (et il faut dire que s'il y à quelqu'un qui doit se casser quelque chose dans le groupe ça va forcément tomber sur moi!). Je prends une grande respiration et je me lance sur le ventre fébrilement. On ne dirait pas comme ça mais quand on est en haut, ca parait bien raide ! Nous enchaînons trois descentes et je suis rassurée en me disant que c'est enfin terminé! Finalement, ce n'était qu'une mise en bouche.... Il nous emmène faire six autres descentes bien plus pentues et longues que les précédentes! Mais finalement je commence à m'éclater et je me risque même à le faire en mode surfer comme Sacha ! (Ça n'a pas été très prodigieux mais j'aurai essayé!)

Le soir, nous profitons des rues ambiancées et des restaurants qui entourent l'oasis. Il faudra déjà repartir le lendemain si nous voulons respecter notre programme...

cottonandtravel-oasis-desert-huacachina-perou
cottonandtravel-oasis-desert-huacachina-perou
cottonandtravel-oasis-desert-huacachina-perou
cottonandtravel-desert-huacachina-pérou
cottonandtravel-huacachina-desert
cottonandtravel-desert-huacachina-pérou
cottonandtravel-huacachina-desert
cottonandtraval-desert-huacachina-ica-perou

C'est dans l'après midi que nous arrivons dans la ville côtière de Paracas, à une heure et quelques en bus depuis Huacachina. Les rues marchandes qui bordent la mer me rappellent celles de mes vacances en Espagne. Nous nous sommes balladés pendant deux heures le long des plages en compagnie d'un chien qui nous suivra jusqu'au bout ! Puis nous avons admirer le coucher du soleil, assis sur la plage tout en contemplant les quelques pelicans qui se posaient non loin de nous.

cottonandtravel-paracas-perou
cottonandtravel-paracas-sunset-pérou
cottonandtravel-sunset-paracas-pérou

Le lendemain nous sommes partis à 8h en bateau pour visiter les îles Ballestas. Pas d’autres choix que de le faire en tour organisé… Mais le guide nous a vraiment expliqué beaucoup de choses ! J’ai été agréablement surprise de voir que malgré le flot de touristes, les îles restaient bien protégées et nous avons pu observer un véritable ballet dansant de miliers d’oiseaux, quelques pingouins marchant de roches en roches et des phoques se prélassant au soleil.

cottonandtraval-desert-huacachina-ica-perou
cottandtravel-paracas-pérou
cottonandtravel-islas-ballestas-pérou-réserve-animale
cottonandtravel-islas-ballestas-paracas-réserve-pélican-pérou
cottonandtravel-pérou-islas-ballests-pélican
cottonandtravel-paracas-islas-ballestas
cottonandtravel-phoque-islas-ballestas-paracas-pérou
cottonandtravel-phoque-islas-ballestas-paracas-pérou

Retour à l’ hôtel pour continuer le reste de la visite, en mini van cette fois-ci. Nous nous sommes dirigés vers la réserve naturelle de Paracas. On ne savait pas à quoi s’attendre… Mais surtout pas à ça…. Paracas signifie en quechua « pluie de sable » et on comprends pourquoi… Des dunes de sables à perte de vue, entourant la mer déchaînée, des plages de sables rouges ou grises, des roches colossales et une petite plage paradisiaque entourée de pelicans, au repos sur les petits rochers.

cottonandtravel-paracas-islasballestas-réserbe-biologique-pérou
cottonandtravel-islas-ballestas-paracas-dunes-pérou
cottonandtravel-paracas-réserve-biologique-pérou
cottonandtravel-playa-paracas-pérou
cottonandtravel-dunes-paracas-pérou

Ce sont vraiment deux journées incroyables que nous venons de passer... Et complètement différentes ! Hier nous étions perdus au milieu d'un désert silencieux, aujourd'hui, nous sommes dans une grande réserve grouillant de vie !

Il est maintenant l'heure de reprendre le bus, pour 7h de routes, découvrir les montagnes de Huaraz, dans le nord du Pérou.

Tips

* Mon regret est d'avoir visité la réserve en tour organisé! Le van nous laisse 5 min observer la baie puis enchaîne les visites... Si vous avez le temps, je vous conseille de louer un vélo (avis aux sportifs! long trajet sous le vent) ou un quad pour vous promener selon vos envies dans la réserve.

* Willy's House, très bonne auberge à Paracas, qui vous proposera le billet des Islas Ballestas + de la réserve biologique pour 45 soles, négocié à 40 soles (il faut également compter 20 soles de taxes non négociables).

* Excursion en buggy négociée à 25 soles au lieu de 35 soles, auquel il faut ajouter 3 soles de taxes non négociables.

4 thoughts on “4 jours entre le désert de Huacachina, la réserve biologique de Paracas et les milles oiseaux des îles Ballestas…”

  1. Salut chérie, je sens du bonheur à partager lorsque tu écris ! Je retrouve la Marie que je connaissais. A très viteet surtout continues de nous «abreuver» de tes superbes photos.
    Bizzz

  2. bonjour Marie,
    on ressent dans tes propos la Joie Intérieure de cette nouvelle expérience.
    Profite du moment présent et quand tu te retrouves devant cette immensité de paysages, ferme les yeux et concentre cette image entre tes 2 yeux pour exalter ce merveilleux moment.
    je t’embrasse bichette……………………………Fylip

    1. Merci beaucoup Philippe !! Je vie une aventure incroyable ! Ce n’est pas évident d’écrire car il n’y a pas vraiment de mots parfois pour décrire ce que l’on vit…. Bon, j’ai du retard dans mes articles mais ça va arriver!! pour l’instant je fais découvrir la vie de backpackers à mes parents !! pas évident ! Gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *