Voilà déjà une semaine que je suis au Guatemala et je poursuis mes aventures avec mes trois camarades voyageurs: Alex, Tristan et Guido. Après avoir passé une semaine dans la ville d’Antigua et visité son impressionnant volcan Acatenango ( pour relire la 1ère partie c’est par ICI), nous partons pour le Lac Atitlan, emblème de l’Amérique Centrale. Puis, je finirai ce voyage en remontant vers la jungle de Semuc Champey et ses magnifiques cascades, puis par le mystérieux site Maya de Tikal, tout au nord du Guatemala.

carte-guatemala-cottonandtravel

Le majestueux lac Atitlan.

Le Lac Atitlan tient son origine d’une éruption volcanique (il y a 84 000 ans) et est le lac le plus profond (350 mètres). Il est bordé par de nombreux villages encore très traditionnels, imprégnés de la culture Maya. Pour y arriver, il faut descendre pendant environ deux heures, entre les montagnes des divers villages. On peut alors observer l’immensité du lac, d’un bleu azur lorsque le soleil l’éclaire. J’ai réellement été impressionnée par la quiétude du lieu qui contraste avec les imposants volcans qui l’entourent. Ce n’est pas pour rien qu’on le qualifie de « lac le plus beau au monde« … une telle force et une telle énergie émerge de ce lieu, où les hommes ont réussi à s’adapter tout en protégeant ce lac qu’il considère comme sacré.

 

 

lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel

Pour aller de villages en villages, le moyen de transport le plus rapide et parfois le seul possible est le bateau. Cependant, nous avons décider de visiter le village de San Pedro à cheval. Nous avons donc galoper pendant 4h au cœur même du village, puis, nous avons gravi les montagnes nous offrant une vue incroyable sur le lac.

lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-guatemala-cottonandtravel

De nombreux marché locaux sont également à ne pas rater: Panachel, Santiago Atitlan… Mais le village qui me touchera le plus sera sans aucun doute San Juan. En passant dans la rue principale, on peut voir de nombreuses associations de tisseuses. C’est également le village connu du Guatemala pour ses magnifiques teintures naturelles. Après avoir sympathisé avec l’une des tisseuses, je lui demande s’il est possible d’avoir un cours de teintures & de tissage à la ceinture, technique traditionnelle de leurs ancêtres mayas. De nombreuses agences proposent des cours à prix exorbitants… allez donc juste demander directement aux associations qui vous donneront volontiers des cours et à qui le total du prix reviendra !

J’ai donc passé plus de 4h avec Cecilia, qui était au premier abord très timide, mais qui s’est ouverte petit à petit… et là on a franchement bien rigolé !

lac-atitlan-san-juan-tissage-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-san-juan-tissage-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-san-juan-tissage-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-san-juan-tissage-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel
lac-atitlan-weaving-tissage-naturaldyes-guatemala-cottonandtravel

La jungle de Semuc Champey & la mystérieuse cité maya de Tikal

Après une expérience humaine si enrichissante, je décide de continuer mon voyage, plus au nord, au coeur de la jungle guatémaltèque. Le site Semuc Champey regorge de cascades impressionnantes et encore plus au nord, à Tikal, se cache de mystérieux sites mayas. Après une dizaine d’heures de mini bus collectif, puis, une heure à l’arrière d’un pickup, j’arrive enfin au premier site, dans une auberge perchée dans la forêt offrant une vue incroyable sur toute son immensité. Ici pas de Wifi. Les gens profitent alors de la vue, se reposent en lisant, parlent et jouent de la musique près du feu de camp.

Le lendemain, j’entame une randonnée d’un peu plus d’une heure dans les montagnes pour atteindre Semuc Champey, que la plupart des gens font en bus à touristes, ce qui est vraiment dommage car la marche permet de profiter pleinement du paysage ! Par contre, ça peut aussi créer des petits imprévus comme de ne pas regarder où l’on pose ses mains à cause de cette superbe vue… et être à deux doigts de toucher un serpent, qui part ensuite tranquillement le long de vos pieds pour rejoindre un endroit plus discret!

Après avoir pu me baigner dans les multiples cascades, j’ai nagé dans une grotte éclairée à l’aide de bougies que chacun d’entre nous tenait dans la main ou dans la bouche lorsqu’il n’y avait pas d’autres choix que de nager! C’était tout de même une ambiance assez inquiétante…D’autant plus que l’eau était glaciale ! Mais on aura tout de même bien rigolé à grimper des échelles, se faufiler à quatre pattes sous les roches et à faire tomber les bougies dans l’eau !

semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-chempey-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel
semuc-champey-jungle-guatemala-cottonandtravel

Je pars terminer mon voyage à Tikal, la célèbre cité maya guatémaltèque, qui n’a rien a envier à ses concurrentes mexicaines ! Moi qui pensait être déçue, après les nombreuses cités que j’avais déjà visité, je suis restée à nouveau émerveillée par la beauté de ces imposantes constructions. Il est même possible de monter en haut de l’une des pyramides et avoir une vue impressionnante sur la jungle !

guatemala-tikal-jungle-maya-cottonandtravel
guatemala_tikal-maya-cottonandtravel
guatemala-tikal-jungle-maya-cottonandtravel

Après deux semaines de voyage au Guatemala, je pars le cœur lourd, car c’est un pays qui m’aura offert des paysages magnifiques et des rencontres inoubliables ! Mais comme les voyages sont fait d’imprévus… je retournerai quelques semaines plus tard au Guatemala, pour presque deux mois, en tant que volontaire au sein d’une association de tisseuses, dont je vous parlerai très prochainement !

Il est temps pour moi de continuer mon aventure vers le Nicaragua…où j’y rejoindrai mes parents pour une vingtaine de jours ! Je leur ferai découvrir les « joies » d’un voyage 100% backpacker… à suivre donc dans le prochain article….

One thought on “2 semaines au Guatemala: le magnifique Lac Atitlan & la mystérieuse jungle de Semuc Champey ! Partie 2/2”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *